Crèches : des dérogations à l’embauche de personnes diplômées…

Afin de faire face à la pénurie de professionnels en crèches, le gouvernement a autorisé, à titre exceptionnel, les établissements d’accueil des jeunes enfants (privés ou publics) à embaucher du personnel non expressément autorisé par loi (non diplômés). Explications.

Crèches : l’embauche de personnes non diplômées est possible

L’embauche de personnels dans les établissements d’accueil des jeunes enfants (privés ou publics) est strictement encadrée, et répond à des conditions de diplômes ou d’expériences.

A titre exceptionnel, au regard de la pénurie de main d’œuvre dans ce secteur d’activité, le gouvernement a prévu des dérogations aux conditions de diplômes ou d’expériences normalement exigées.

Ainsi, à compter du 31 août 2022, les établissements et services gérés par une personne de droit privé, ainsi que les établissements et services publics, seront autorisés à embaucher du personnel « non autorisé », en prenant en compte :

  • leur formation ;
  • leurs expériences professionnelles passées, notamment auprès d’enfants ;
  • leur motivation à participer au développement de l’enfant au sein d’une équipe de professionnels de la petite enfance ;
  • leur capacité à s’adapter à un nouvel environnement professionnel.

Afin de bénéficier de cette dérogation, le gestionnaire de l’établissement d’accueil devra fournir un certain nombre de documents attestant de la pénurie de professionnels « autorisés » au Président du conseil départemental. C’est ce dernier qui décidera d’accorder ou de refuser la dérogation d’embauche.

Notez que le Président du conseil départemental a 1 mois (voire 3 semaines) à compter de la date de réception du dossier pour autoriser ou non la dérogation d’embauche. Passé ce délai, l’absence de réponse vaudra autorisation d’embauche.

La personne embauchée bénéficiera ensuite d’un parcours d’intégration, c’est-à-dire d’un accompagnement dans l’emploi pendant ses premières 120 heures d’exercice professionnel. Elle sera supervisée par le responsable technique ou le directeur de l’établissement ou du service, à l’aide d’une fiche de suivi conservée dans le dossier professionnel.

Il est également possible pour les établissements privés ou publics d’embaucher des personnes provenant d’autres pays de l’Union européenne, à condition de remplir certains critères.

Source : Arrêté du 29 juillet 2022 relatif aux professionnels autorisés à exercer dans les modes d’accueil du jeune enfant

Crèches : des dérogations à l’embauche de personnes diplômées… © Copyright WebLex – 2022


Notice: Undefined offset: 0 in /home/clients/sorex/public_html/wp-content/themes/dfd-native/inc/loop/posts/post_single.php on line 279

Notice: Trying to get property 'slug' of non-object in /home/clients/sorex/public_html/wp-content/themes/dfd-native/inc/loop/posts/post_single.php on line 279