Copropriété en difficulté : focus sur les pouvoirs de l’administrateur provisoire

Lorsqu’une copropriété rencontre des difficultés financières, un administrateur provisoire peut être nommé par le juge. Dans ce cas, il est doté des pouvoirs normalement dévolus à l’assemblée générale des copropriétaires. Illustration pratique…

Copropriété en difficulté : AG = administrateur provisoire

Un administrateur provisoire, nommé pour gérer une copropriété en difficulté, approuve les comptes et les budgets prévisionnels de cette copropriété.

Une décision contestée par un copropriétaire…

« Pourquoi ? », s’étonnent l’administrateur provisoire et le juge : un copropriétaire ne peut pas remettre en cause les décisions prises par l’administrateur en vertu des pouvoirs normalement dévolus à l’assemblée générale, à l’exception de ceux que le juge ne peut lui confier… Une exception qui n’est pas ici applicable.

Le juge valide donc la décision prise par l’administrateur.

A toutes fins utiles, notez que dans une telle situation, le copropriétaire a la possibilité de faire appel au juge pour demander à mettre fin ou à modifier la mission de l’administrateur provisoire.

Source : Arrêt de la Cour de cassation, 3e chambre civile, du 13 avril 2022, n° 21-15923

Copropriété en difficulté : focus sur les pouvoirs de l’administrateur provisoire © Copyright WebLex – 2022


Notice: Undefined offset: 0 in /home/clients/sorex/public_html/wp-content/themes/dfd-native/inc/loop/posts/post_single.php on line 279

Notice: Trying to get property 'slug' of non-object in /home/clients/sorex/public_html/wp-content/themes/dfd-native/inc/loop/posts/post_single.php on line 279