Coronavirus (COVID-19) et associations : le point sur les dispositifs de soutien

L’épidémie de coronavirus et ses conséquences bouleversent l’équilibre financier de nombre de structures, parmi lesquelles figurent les associations. Pour les soutenir, divers dispositifs d’aide sont mis en place : lesquels ?


Coronavirus (COVID-19) : divers besoins, diverses solutions

L’ampleur de la crise sanitaire et de ses conséquences économiques a conduit à la mise en place d’un plan de relance (nommé « France Relance »), destiné à favoriser le rebond de l’économie nationale et de ses acteurs.

Ce plan comporte de nombreux volets destinés aux associations, regroupés en 3 grands groupes :

  • ceux destinés à relancer de nouveaux projets associatifs parmi lesquels figurent :
  • ○ l’aide au service des clubs et des associations sportives, qui se traduit par le versement d’une subvention aux clubs et associations sportives locaux afin de favoriser la poursuite de leur activité (contact : agence-dft@agencedusport.fr) ;
  • ○ le fonds tourisme durable, géré par l’Ademe, qui est destiné à soutenir l’ensemble des projets initiés en matière de tourisme durable (contact : https://agirepourlatransition.ademe.fr/entreprises/) ;
  • ○ le soutien aux refuges accueillant des animaux abandonnés et en fin de vie, qui se traduit par la mise en place d’une aide au financement de campagnes de stérilisation de chats ou de chiens et d’une aide au financement de travaux ou d’équipement des refuges éligibles (contact : https://agriculture.gouv.fr/coordonnees-des-ddpp-et-ddets-pp) ;
  • ○ le soutien à l’alimentation locale et solidaire, visant à soutenir les acteurs engagés dans ce type d’initiative, et qui est géré par chaque préfecture départementale à son niveau ;
  • ceux destinés à créer de l’emploi dans les associations, parmi lesquels :
  • ○ le Fonds de coopération jeunesse et éducation populaire (FONJEP), destiné à soutenir l’insertion des jeunes par l’emploi via le versement d’une aide aux associations qui recrutent un jeune de 18 à 30 ans (contact auprès de la préfecture de chaque département) ;
  • ○ l’insertion par l’activité économie (IAE) pour les Jeunes, initié dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », via la mise en place de 35 000 contrats supplémentaires ;
  • ○ le Fonds pour le développement de l’inclusion, qui vise à pérenniser les emplois existants et à permettre la création de 40 000 nouveaux emplois (contact : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/FDI-AP2021) ;
  • ○ l’aide à la mise en place du Service civique ; pour mémoire, le Service civique est un dispositif national qui permet à chaque personne âgée de 16 à 25 ans de s’engager de manière volontaire au service de l’intérêt général pour une durée de 6 à 12 mois ;
  • ceux destinés à soutenir les projets sur le territoire national via le dispositif de France Relance comme :
  • ○ le plan de soutien aux associations de lutte contre la pauvreté, qui vise à favoriser l’accès aux biens essentiels dont les biens alimentaires, l’accès au droit, le soutien à la parentalité et l’accompagnement scolaire ;
  • ○ le soutien de l’accès à l’alimentation des personnes en grande précarité hébergées à l’hôtel, via la création de lieux permettant par exemple l’accès à des équipements de cuisine, et la mise en place de mesures d’accompagnement des personnes hébergées en vue de la reconquête de leur autonomie ;
  • ○ l’hébergement et l’accompagnement des personnes en situation de grande marginalité, via le développement des modalités d’accueil adapté et individualisé (possibilité d’accueil avec animaux, règles de fonctionnement de structures assouplies, etc.) ;
  • ○ le soutien de projets associatifs sur tous les territoires, tels que les jardins partagés, qui constituent des lieux de culture ouverts permettant des échanges intergénérationnels et multiculturels.

L’intégralité des dispositifs existants est disponible ici.

Source : Dossier de presse du ministère de l’Économie et des finances du 28 mai 2021 – France Relance – Coup de projecteur sur les dispositifs ouverts aux associations

Coronavirus (COVID-19) et associations : le point sur les dispositifs de soutien © Copyright WebLex – 2021