Ecologie : le secteur de la publicité s’engage !

Pour lutter contre le réchauffement climatique, le Gouvernement souhaite établir des mesures visant à réduire l’empreinte carbone de certains secteurs d’activité dont celui de la publicité et de la communication. En attendant, quelques engagements ont déjà été pris par les professionnels du secteur de la publicité. Lesquels ?


Les premiers engagements pour réduire l’empreinte carbone du secteur de la publicité

Plusieurs mesures visant à lutter contre le réchauffement climatique sont à l’étude, notamment dans le secteur de la communication et de la publicité :

    • création d’un affichage environnemental sur les produits et services ;
    • interdiction de la publicité pour les énergies fossiles ;
    • encadrement des écrans dans les vitrines ;
    • mise en place d’une expérimentation « oui pub » pour diminuer les prospectus dans les boites aux lettres ;
    • etc.

En attendant, plusieurs engagements ont déjà été pris par les principales filières du secteur de la publicité (agro-alimentaire, audiovisuel, automobile, affichage extérieur, presse magazine) :

      • augmentation croissante de la publicité pour les véhicules électriques ;
      • retrait des publicités de la filière agro-alimentaire lors de la diffusion de tous les programmes « moins de 12 ans » ;
      • augmentation de la place accordée à des communications au service de la transition écologique ;
      • réduction des produits à forte empreinte carbone offerts dans les jeux télévisés ;
      • mise à disposition d’outils de calcul de l’impact carbone pour les éditeurs ;
      • etc.

Le but de ces engagements est de sensibiliser les consommateurs et de porter une attention particulière aux messages qui leur sont diffusés, tout en favorisant la formation des futurs professionnels du secteur de la publicité et de la communication.

Source : Communiqué de presse du Ministère de la transition écologique du 23 mars 2021

Ecologie : le secteur de la publicité s’engage ! © Copyright WebLex – 2021