Etablissements de santé : du nouveau sur le plasma lyophilisé

Pour permettre aux professionnels de santé d’intervenir rapidement pour le traitement des blessés hémorragiques, il existe le plasma lyophilisé. Un produit dont les modalités de conservation viennent d’être aménagées…


Etablissements de santé : du plasma lyophilisé dans les dépôts d’urgence

Le plasma lyophilisé (PLYO) est principalement distribué aux unités médico-chirurgicales militaires déployées en opérations extérieures pour répondre aux contraintes logistiques du contexte opérationnel, et à la nécessité de disposer, sans délai, de plasma pour le traitement des blessés hémorragiques.

Le PLYO peut également être conservé sur le territoire français, dans des lieux strictement réglementés, pour permettre son utilisation dans des situations d’urgence nécessitant une intervention médicale rapide (notamment en cas d’attentat).

Dans cette optique, le Gouvernement autorise, depuis le 10 août 2020, la conservation du PLYO au sein des dépôts d’urgence se trouvant dans les établissements de santé.

Les autres types de dépôts (dépôts de délivrance et dépôts relais) sont, en outre, autorisés à exercer des activités de dépôt d’urgence au sein de leur local, sans avoir à demander d’autorisation supplémentaire à l’agence régionale de santé (ARS).

Enfin, retenez qu’une autorisation unique peut désormais être accordée pour gérer un dépôt d’urgence et un dépôt relais, si ces derniers sont regroupés au sein du même local.

Source : Décret n° 2020-1019 du 7 août 2020 relatif à la mise à disposition du plasma lyophilisé

Etablissements de santé : du nouveau sur le plasma lyophilisé © Copyright WebLex – 2017